S'habiller pour courir en hiver

Comment s’habiller pour courir l’hiver ?

Courir dans le froid hivernal est un exercice agréable et revigorant, à condition de choisir la tenue adéquate. Contrairement aux idées reçues, se surcharger de vêtements pour se tenir au chaud pendant l’activité est une mauvaise idée. Cela pourrait avoir une répercussion sur la performance. Mais comment s’habiller pour courir l’hiver ? Découvrez les astuces dans cet article.

Savoir comment s’habiller pour courir l’hiver : les règles à suivre

Il est important d’opter pour des vêtements adaptés aux conditions climatiques. Effectivement, vous pourriez tomber malade si vos habits sont insuffisants ou ressentir l’inconfort si vous en mettez trop. 

S'habiller pour courir en hiver
Porter des vêtements adaptés aux conditions climatiques

Le haut du corps

Le haut du corps serait la plus partie la plus sensible au froid lorsque vous courez. Il prend un peu plus de temps à se réchauffer pendant l’exercice. Les vêtements les plus adaptés seraient ceux qui épousent votre morphologie. Ainsi, bannissez tout ce qui est ample.

Le système de l’oignon (ou technique des 3 couches) est le plus approprié pour bien s’habiller pour courir en hiver. Il implique le port de trois sortes de vêtements spécifiques pour conserver la chaleur nécessaire et bien évacuer la transpiration. Évitez le coton. Ce tissu absorbe et retient l’humidité.

Chaque couche définit et répond à un besoin particulier :

  • La première : ce vêtement est censé laisser la peau respirer étant donné qu’il est en contact direct avec elle. Afin que vous n’attrapiez pas froid, il est important que le tissu favorise l’évacuation immédiate de la température.  Ainsi, optez pour une fibre synthétique de bonne qualité. Il vous protège de l’humidité. Assurez-vous juste qu’il épouse la forme de votre corps et soit confortable ;
  • La deuxième : il s’agit d’une couche isolante. Son rôle est de maintenir la chaleur.  Elle fait également en sorte d’évacuer la transpiration vers l’extérieur pour vous garder au sec. Concernant le type de tissu, orientez-vous vers le synthétique ou éventuellement le polaire dans le cas où il fait vraiment très froid ;
  • La dernière : courir en hiver implique que vous devrez faire face au vent, à la neige et peut-être même la pluie. C’est la raison pour laquelle la troisième couche de vêtements est nécessaire. Son rôle est de vous protéger contre ces aléas climatiques. Ainsi, le tissu doit être imperméable sans entraver la respiration de la peau et l’évacuation de la transpiration. Pour ce faire, optez pour une veste coupe-vent. Certains modèles disposent déjà d’une sous-veste que vous pouvez considérer comme étant la deuxième couche.

Le bas du corps

Les jambes sont beaucoup moins sensibles au froid que la partie supérieure. En effet, elles présentent l’avantage de produire plus de chaleur lorsque vous courez. Ainsi, il n’est pas nécessaire de porter plusieurs couches de vêtements à ce niveau sauf si la température descend en dessous de -20 °C.

Quelques détails essentiels sont à considérer de près avant d’investir dans un pantalon de sport :

  • Épaisseur du tissu : il détermine votre confort. Choisissez-la en fonction de vos besoins et de la température. Plus il fait froid, plus elle devra être élevée ;
  • Taille : le pantalon de course doit être moulant. Toutefois, il faut aussi veiller à ce que vous puissiez effectuer librement vos mouvements. Optez pour un modèle qui couvre les chevilles pour une protection optimale contre le froid. Ajoutez un short par-dessus si vous êtes gêné par le fait que le vêtement suive la forme de vos jambes et votre fessier ;
  • Tissu : il est recommandé d’opter pour un tissu isolant comme le synthétique pour éviter de ressentir le froid. Par ailleurs, la soie est également une alternative intéressante et efficace ;
  • Caractère : comme un coureur d’hiver n’est jamais à l’abri du vent, de la pluie et de la neige, l’imperméabilité et la capacité à résister au vent constituent des qualités indispensables chez ce type de pantalon ;
  • Couleur : favorisez les vêtements foncés pour bénéficier de plus de chaleur.

Comment protéger le cou et des extrémités ?

Il est également très important de bien couvrir et protéger les extrémités lorsque vous courez. Une sensation de gêne risquerait d’affaiblir votre performance. En même temps, elles pourraient aussi geler.

S'habiller pour courir en hiver1
Porter les bons accessoires pour courir en hiver

La tête et le cou

La tête présenterait la plus grande perte thermique durant une course. C’est pour cette raison qu’il est important de bien la couvrir. Certes, certaines vestes sont équipées d’un capuchon, mais il s’avère inefficace pour bien vous maintenir au chaud. D’où la nécessité d’investir dans d’autres accessoires tels que :

  • Une tuque : ce type de bonnet protège efficacement la tête et les oreilles des agressions climatiques externes ;
  • Un cache-oreille : comme son nom l’indique, il couvre uniquement les oreilles ;
  • Un passe-montagne ou cagoule : il protège la tête et une grande partie du visage. Ne l’utilisez que lorsque la température est vraiment critique c’est-à-dire en dessous de – 20 °C ;
  • Un bandeau : cet équipement épargne vos yeux, votre front et visage de l’accumulation et l’écoulement de la sueur. Il évacue directement la transpiration pour éviter l’humidité responsable du refroidissement des sinus ;
  • Un cache-cou : en laine ou polaire, il couvre votre gorge pour éviter les maladies.

Les mains

Il faut également vêtir les mains pour éviter qu’elles ne gèlent et entraînent une sensation d’inconfort. Ainsi, il est recommandé d’opter pour une paire de gants pour contrer le froid hivernal. Le polaire, la laine ou la soie sont les types de tissu favorables. Pour plus d’esthétique, investissez dans une veste et une paire de gants pour activités sportives de la même marque.

Les pieds

Les équipements destinés à cette partie du corps devraient optimiser votre confort :

  • Les chaussures : orientez-vous vers une paire de baskets adaptée à la course. En hiver, la neige et l’humidité sont souvent présentes. Il est important que les semelles soient suffisamment crantées pour éviter un éventuel glissage surtout si vous courez dans la forêt ou un parc ;
  • Les chaussettes : que vous décidiez d’enfiler des chaussettes de compression ou normales, orientez-vous vers une matière autre que le coton. Ce dernier présente l’inconvénient de retenir l’humidité et entraîne ainsi la formation des ampoules. Investissez plutôt dans de la laine. Elle est confortable et respirante.

Désormais, vous savez comment vous habiller pour courir l’hiver. Le plus important serait de bien vous couvrir pour éviter d’attraper froid et tomber malade. Nous vous conseillons d’adopter le combo idéal pour le haut et bas du corps afin de réaliser vos exercices dans le confort et sans gêne aucune.